Nouvelle activité, saison 2023/2024

KUNG FU WUSHU

L’histoire du kung-fu 

« Tous les arts martiaux de la terre seraient nées sous le ciel de Shaolin »

Selon la légende, Boddhidarma aurait enseigné cet art martial au 5eme siècle aux moines du temple Shaolin pour les aider à se défendre des animaux et des brigands qui rôdaient autour du monastère, lui-même ayant appris et développé le kung-fu en Inde avant son pèlerinage en Chine

Mais nous avons découvert que Le shǒubó (手搏) et le xiang Bo (similaire au sanda) dans les années 600 av. J.C n’étaient que deux exemples d’anciens arts martiaux chinois. En 509 av. J.C. Confucius aurait suggéré que les gens devraient pratiquer le Kung fu, ainsi les arts martiaux commencèrent à être pratiqués par des citoyens ordinaires, et plus seulement par des militaires et des sectes religieuses.

Dès lors de nombreux grands maitres, soldats et moines de Shaolin parcoururent la chine entière au fil des guerres et des dynasties et créa ainsi des centaines de styles différents de Kung-fu propre à chaque région de Chine qui se développa de génération en génération et de maitres à élèves.

Aujourd’hui on ne compte pas moins de 400 styles différents de Kung Fu traditionnels ayant chacun leurs propres codes et leurs spécificités, ainsi dans le sud de la Chine le relief géographique privilégiait les déplacements à cheval ce qui développa la puissance des bras et des postures stables et basses tandis que dans le nord où les montagnes règnent les déplacements se faisaient surtout à pied, cela à développer des styles très aériens avec de nombreux coups de pied et une boxe de distance. Aujourd’hui depuis quelques décennies ont été créés des styles de Wushu dit « moderne » adaptés aux compétitions internationales.